N'oubliez pas : ce vendredi c'est l'Assemblée Générale de La Forge Ludique !
Nous vous attendons à partir de 20h !
Plus d'infos ici : http://forum.laforgeludique.fr/discussion/863/ag-le-18-octobre-20h00#latest

[tutoriel] peindre à l'huile (Blanchitsu way)

14 août modifié dans Modélisme et Tutoriels
Encore du Marco Frisoni, mais ce coup-ci entièrement faisable au pinceau!

Et surtout, il traite principalement de la peinture à l'huile! Sujet qui mérite un topic à part entière! :D

Mots clés:

Réponses

  • 14 août modifié
    Yep, je l'avais vue :)
    J'l'avais postée sur Discord dans la partie "inspi et tuto". Je la trouve moins "parlante".
    Pinterest - Mon blog - 237 Points Marius sur 2019.
    - "La clairvoyance est le seul vice qui rende libre - libre dans un désert" (Cioran : De l'inconvénient d'être né) .
    - "Gare au psychopathe à rayures !" (Bill Watterson).
  • Déja vu, c'est toujours sympa de voir ce genre de travail. Mais je suis parti très loin de cette technique.
  • 14 août modifié
    Sur l'huile, pourtant c'est plus complet!
    Avec glacis général sur base acrylique et estompe sur plusieurs teintes... :)
  • Excusez moi d'avance mais je bande.
    Peut-être un peu loin de mon petit niveau, mais ça reste ultra cool
  • Si tu n'en es pas parti loin, il n'est pas trop tard pour tester! :)
  • Peut-être mais il y a aussi l'amont de matos à acheter qui rend tout ça un peu moins accessible
  • 15 août modifié
    Ah, non, c'est justement pour cela que j'ai posté cette vidéo! ;)
    Il te faut :
    - sous-couche noire,
    - de l'argent acrylique,
    - du blanc acrylique,
    - du white spirit sans odeur,
    - des tubes de peinture à l'huile que tu garderas presque une vie entière...
    - ... et des coton-tiges

    Pas besoin d'aéroooooooooooo!!! xD
    Allez, j'essaie de faire un test rapidos! :)
  • Il y a une 10ne d'années j'utilisais pas mal les huiles diluées notamment les decors, la pigmentation est vraiment intéressante, plus fine
  • ... Si tu te prends de la bonne! La premier prix c'est pour les décors! ;)
  • 15 août modifié
    L'aspect final est vraiment très intéressant. Sur du Mordheim, necromunda ou inquisimunda, çà colle à 200%!
  • 15 août modifié
    Application technique de mon côté sur une pièce basée pour mon nain.
    Il voulait s'arrêter aux couches de base mais comme elle traînait, tant pis pour elle! ;)
    Les photos ne sont pas glop, j'apporterai la pièce un de ces vendredis...

    ACRYLIQUE
    1. base uniforme anglais PA et gris panzer PA PU ; "oeil" en orange fluo et ivoire
    2. brossage jaune kaki sur l'écorce et gris agate sur le socle ; à la brosse plate et du haut vers le bas
    3. champignoufs en encre rouge + terre d'ombre Liquitex (un quelconque lavis rouge ou une Contrast fera la même chose)
    4. brossage ivoire sur l'écorce uniquement
    IMG-20190815-120432.jpg

    HUILE
    5. lavis de terre d'ombre brulée CREA + noir Rembrandt
    6. estompe au coton-tige
    7. badigeon d'un mélange de 2 jaune+1 bleu
    8. glacis en venant tirer les dépôts de l'étape 7
    IMG-20190815-124953.jpg

    La fig satine encore beaucoup, je pense que c'est dû à mon ombre brûlée premier prix! J'irai en chercher une meilleure au GBA. >:)

    Observations diverses :
    - les couches acryliques ne bougent plus une fois sèches, cela permet de poser des bases saturées et claires avant d'assombrir,
    - les huiles viennent se poser en filtres plus ou moins épais suivant la dilution au white : dilué en lavis (ça dégouline), légèrement dilué en glacis (on peut étaler une matière transparente), pur (cela charge un peu trop)
    - si la fig n'est pas trop saturée en white spirit, on revient avec une brosse pour tirer sur la peinture et le voile s'applique en s'étirant,
    - le coton-tige est top pour retrouver une arrête et donc éclaircir une zone par retrait de matière (de mon point de vue c'est un peu trop "dur" comme traitement, un pinceau arrondi permet un fondu plus progressif)
    - on peut créer des fondus directement sur la fig, pendant de nombreuses heures,
    - l'huile est moins saturée que l'acrylique, les deux techniques sont complémentaires,
    - le processus à l'huile est permissif car on peut tout retirer et recommencer à l'infini.

    Je conseille donc cette technique au grands débutants car elle permet de reprendre les erreurs tout en apprenant à poser les ombres.

    Attention : bien respecter l'usage du "gras sur maigre", entendre : acrylique sur huile! L'inverse peut créer des problèmes d'adhérence sur base grasse.

    aebgiw1273ct.jpg


    De mon côté je vais attendra la matification pour floquer et poser des pigments secs! :)
    La technique est une super façon d'ajouter de la matérialité à l'aéro qui me semble toujours un peu trop dé-saturé quand je l'utilise.

    C'est de mon point de vue, idéal pour les cuirs, métaux graissés, weathering, carnations, parties organiques...
  • Blog obligatoire pour ce post. C'est super didactique.
  • Vraiment sympa cette technique <3
  • 15 août modifié
    Ok mais je dois checker le séchage et le vernis avant! ;)

    Merci Chris! :)
  • 26 août modifié
    Nouveaux tests, objectif :
    - savoir si l'huile permet de conserver une bonne définition dans les détails,
    - tester la matité de la Rembrandt.


    Figs traitées en aplats, quelques lavis pour enrichir les teintes et brossage ivoire façon tartine pour marquer les éclaircissements. Le rendu est fade car il manque les assombrissements.
    ijtk8g3gh1p1.jpg


    Préparation au couteau : 1 noir + 2 terre d'ombre naturelle + 1 white spirit. La peinture dégorge quelques instants sur papier absorbant pour éviter le rendu brillant.
    9n61jkpxt9q3.jpg


    Lavis général à la brosse plate. La peinture Rembrandt est plus riche en pigment que la pauvre terre d'ombre lowcost Créa, donc le rendu global est plus sombre.
    s3df0aao1k0e.jpg


    Retrait du surplus à la brosse plate plutôt qu'au coton tige : on effleure gentiment les arrêtes et cela permet de retrouver les zones de valeurs claires de la fig.

    Le détourage des détails (lining) est très aisé avec un pinceau fin et permet une meilleure définition des zones distinctes de la fig.
    81ygghvr607n.jpg


    Le rendu manque un peu de définition dans les points chauds, et de saturation des teintes (de par le choix de teintes terre). Mais ça passe bien pour du jeu.
    J'apprécie énormément la possibilité de retravailler le lavis après coup, ce qui m'est impossible avec les encres que j'utilise habituellement avec adjonction de klir pour éviter les auréoles (Liquitex Ink, Prince August Air).

    Add-on : lavis ocre rouge à l'enamel mat sur le socle, pas mal!
    iaqq1e1ukj4f.jpg

  • De rien, cela me permet de faire le point donc autant que cela puisse profiter aux autres! ;)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.